Informations sur les médicaments dans la nouvelle base de données des médicaments de l’AFMPS

En 2022, l’AFMPS a lancé une nouvelle base de données des médicaments dans laquelle les patients et les professionnels des soins de santé peuvent trouver des informations utiles sur tous les médicaments autorisés en Belgique. L’AFMPS souhaite ainsi mettre à la disposition du grand public les informations relatives aux médicaments de manière conviviale.

Une nouvelle base de données interne

Avant le lancement de la base de données externe des médicaments, les bases de données existantes de l’AFMPS ont tout d’abord été passées au crible. Il s’agissait de la base de données E+R qui datait de 1973 et rassemblait toutes les informations sur les médicaments autorisés en Belgique et les médicaments ayant un jour fait l’objet d’une autorisation en Belgique. Cette base de données était très complète. Depuis 2005, l’AFMPS utilisait également la base de données MeSeA (Medicines e-submission and e-approval), qui suivait le cycle de vie des médicaments et permettait de suivre les dossiers d’autorisation. L’inconvénient de travailler avec deux bases de données était de devoir adapter séparément les données de chaque base de données. Cet exercice était très chronophage.

Ann Verhoye

Ann Verhoye

« D’où l’idée de créer une nouvelle base de données des médicaments : Medicinal Product Management. Nous sommes partis d’un système vide et nous y avons intégré toutes les informations nécessaires », explique Ann Verhoye. « Le défi était de taille. Passer de deux bases de données à une seule sans perdre de données a requis beaucoup de travail. Heureusement, nous avions déjà de l’expérience en la matière et savions comment créer une base de données conviviale. Nous avons essayé d’appliquer au mieux tous les points d’amélioration. Et nous y sommes parvenus : la nouvelle base de données interne a été saluée au sein de l’AFMPS. »

Databank MPM

La base de données destinée au public également mise à jour

Une fois le travail achevé pour la base de données interne, c’était au tour de la base de données externe des médicaments. Cette dernière aussi a entièrement fait peau neuve et s’est dotée de fonctionnalités supplémentaires. Pour chaque médicament, la base de données donne accès à de nombreuses informations pertinentes telles que la notice, le RCP (résumé des caractéristiques du produit) et d’autres données comme le statut sur le marché (commercialisé, indisponible …). La base de données des médicaments est directement alimentée par la base de données interne et est actualisée chaque jour ouvrable.

Découvrez la nouvelle base de données des médicaments de l’AFMPS. La base de données rassemble des informations importantes pour la prescription, la délivrance et l’utilisation sûres et appropriées de médicaments.

Geneesmiddelendatabank
Geneesmiddelendatabank detail

« Les nouvelles bases de données présentent l’avantage d’avoir été conçues et développées au sein de l’AFMPS. Dès lors, notre division ICT peut se charger en interne de leur maintenance et évolution. Un système de surveillance a également été intégré, ce qui nous permet de rapidement détecter les problèmes et d’y apporter les corrections en peu de temps », précise Ann Van Den Broucke de la division Bon Usage.

Le projet ne s’est pas toujours passé comme sur des roulettes. « Notre parcours n’a pas été un long fleuve tranquille. Nous avons accusé du retard, surtout lié à la pandémie de COVID-19 : nos priorités ont subitement changé du tout au tout. Mais nous sommes très satisfaits du résultat final. Nous avons écouté les utilisateurs et répondu à leurs besoins. De plus, la base de données est beaucoup plus accessible aux patients. Nous avons vraiment fait tout ce que nous pouvions pour obtenir le meilleur résultat », ajoute Ann Verhoye.

« Et les réactions des utilisateurs le confirment », affirme Ann Van Den Broucke, « les premières réactions étaient positives. En effet, la base de données interne est utilisée par un grand nombre de services différents au sein de notre Agence. Auparavant, nos collègues devaient procéder à une mise à jour de chaque base de données par médicament. Ils peuvent désormais le faire aisément en une seule fois pour tout un groupe de médicaments. C’est un gain de temps considérable. » Les nouvelles bases de données constituent donc une avancée majeure dans la gestion des dossiers de médicaments. Ce projet atteste que l’innovation joue un rôle important au sein de l’AFMPS.

Ann Van Den broucke

Ann Van Den broucke

Nos experts de l’AFMPS

Ann Verhoye est collaboratrice de staff au sein de la Direction générale PRE autorisation et Ann Van Den Broucke s’occupe du soutien au management de la division Bon Usage. Elles ont travaillé en tant que coordinatrices de programme pour les nouvelles bases de données de médicaments. En collaboration avec d’autres collègues expérimentés au sein de l’AFMPS, elles ont pu créer deux bases de données conviviales, l’une à usage interne et l’autre à usage externe.

AFMPS logo

AFMPS logo

Share via
Copy link
Powered by Social Snap

AFMPS

https://rapportannuel.afmps.be